Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 20:06

 

chap. XIII

Mado reçoit un appel de Gabriel qui demande à parler à sa femme. Charles prend le téléphone et lui annonce la grande nouvelle : Mado et lui viennent de se fiancer. Gabriel renonce à parler à Marceline et demande à Charles de prévenir sa femme qu'il emmène Zazie au Mont-de-Piété.

Turandot propose de fêter ces nouvelles fiançailles. Puis Mado annonce la nouvelle à Marceline et va s'habiller pour rejoindre Gabriel et les autres. Marceline reste seule dans l'appartement.

 

chap. XIV

 

Charles, Turandot, Madeleine, Gridoux et Laverdure embarquent pour se rendre au spectacle de Gabriel. Durant le trajet, Turandot simule le mariage de Mado et de Charles. Cette dernière n'apprécie pas. Ils entrent dans la boîte de "Gabriella" après un échange avec le gardien, "l'amiral". Gabriel les accueille.

 

Chap. XV

 

Le spectacle commence.

Marceline, restée seule chez elle, reçoit la visite surprise d'un homme qu'elle connaît : Trouscaillon. Il lui déclare sa flamme et tente de la violer. Elle s'enfuit.

 

Chap. XVI

 

Trouscaillon remet son uniforme de "flicmane". Il joue au policier en interrogeant un individu dans la rue qu'il considère comme un suspect. Il s'agit de fédor. S'engage alors une conversation absurde entre les deux hommes. Puis, à la fermeture du Mont-de-Pitié, Fédor récupère ses touriste dans le car. Gridoux reconnaît Trouscailloux : il est le satyre du matin qui a rasé sa moustache. La veuve Mouaque apprend que son fiancé à poursuivi Zazie et lui se défend en disant qu'il ne connaissait pas encore sa nouvelle promise. Il tente de calmer la colère des autres en précisant qu'il est flic mais le hanvélo ( = agent en vélo) présent sur les lieux ne le connaît pas. D'autres flics arrivent dans un panier à salade et embarquent Trouscaillon et les deux hanvélos. La veuve Mouaque se lamente.

 

Chap. XVII

 

Ils décident d'aller manger une soupe à l'oignon et proposent à la veuve Mouaque de se joindre à eux pour lui faire oublier ses peines. Zazie s'endort. Turandot, Gridoux et la veuve, en désaccord, se disputent puis se battent. Deux loufiats s'en mêlent et Gabriel tente de les en empêcher. Bagarre générale. Puis retour au calme. Gabriel réalise qu'il doit reconduire la petite à la gare.

 

Chap. XVIII

 

Gabriel tente de joindre Marceline par téléphone mais elle ne répond pas. Tout à coup, la veuve Mouaque voit Trouscaillon arriver, accompagné d'autres assaillants armés d'une mitraillette. La veuve, touchée par plusieurs balles, s'écroule et meurt. Zazie s'évanouit. Trouscaillon a pris une nouvelle identité : Aroun Arachide. Les autres s'enfuient en empruntant le monte-charge.

Le métro fonctionne de nouveau. Marceline s'est transformée en Marcel.

 

Chap. XIX

 

Jeanne Lalochère récupère sa fille qui lui déclare qu'elle a vieilli quand elle lui demande si elle s'est bien amusée.

Published by Everina - dans Romans du XXème
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 14:32

 

chap X

 

Le policeman tente de réguler la circulation des voitures mais personne ne l'écoute ni ne le respecte. Un conducteur lui demande la route pour la Sainte-Chapelle et il en décide d'embarquer avec Zazie et la veuve dans le véhicule pour profiter du transport. Le conducteur identifie Zazie comme étant la fille de Jeanne Lalochère, et il percute le véhicule devant lui. Ils repartent sans avoir rempli de constat officiel. Ils ont peur d'arriver trop tard, d'autant que la circulation est bloquée. Zazie demande en vain des nouvelles de sa "moman". Ils finissent par arriver à destination en percutant le bus de Fédor qui s'en prend au conducteur qui, se fait traiter pour la deuxième fois de "provincial".

 

chap XI

 

Zazie retrouve Gabriel assis à la terrasse et vidant sa 5eme "grenadine". Le flic et la veuve s'en vont. Gabriel a bien réalisé la visite guidée de la Sainte-Chapelle pour les touriste. Fédor et lui décident de changer le programme de leur soirée : il s'agit d'aller dans une brasserie du boulevard Turbigo pour que ça coûte moins cher et de se faire rembourser par le patron du restaurant de luxe dans lequel ils devaient initialement se rendre. Ensuite, ils partageront la ristourne.

 

chap XII

 

Trouscaillon et la veuve Mouaque ont leur deux cœurs qui parlent. Pendant que le flic est allé enlever son uniforme, Zazie retrouve la veuve et discute avec elle. Zazie ne comprend pas leur union. Elle en profite pour lui demander ce qu'est un "hormosessuel". Elles retrouvent les autres qui sont toujours avec les touriste et qui jouent au billard. Ils passent à table et Zazie décrète que "c" ( ce qu'ils mangent) dégueulasse. Gabriel évite l'affrontement avec les serveurs de justesse.

 

Published by Everina - dans Romans du XXème
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 09:17

 

Chap. VIII

 

Zazie, Gabriel et Charles sont en haut de la Tour Eiffel. Les deux hommes se chamaillent parce qu'ils ne sont pas d'accord sur le nom à donner aux monuments qu'ils voient. Pris de vertige, Gabriel descend. Zazie et Charles discutent encore d'homosexualité et de maraige. Zazie dérange Charles avec toutes ses questions. Du coup, il descend et retrouve Gabriel qui remarque rapidement que son ami n'est pas en forme. Puis Charles s'en va, il ne veut "plus revoir cette gamine". Gabriel se lance dans une grande tirade sur l'homme, Paris et les Parisiens. Zazie le rejoint et constate son succès : un attroupement de touristes s'est formé autour de lui. Fédor Balanovitch invite les touristes à remonter dans le car mais ceux-ci préfèrent écouter Gabriel qu'ils prennent pour guide. Fédor reconnaît de son côté Gabriella. Entre temps, Gabriel a répondu à Zazie, il est homosexuel.

Gabriel demande à Fédor de les reconduire chez eux dans le car mais Zazie refuse. Elle y est montée de force.

 

Chap. IX

 

Gabriel commence la visite guidée de Paris. Zazie le surveille et lui pince les fesses quand elle est mécontente. Elle veut descendre du car mais son oncle n'est pas d'accord. Ils finissent tout de même par sortir du véhicule. Zazie continue de le harceler de questions notamment à propos de son homosexualité. Une passante – une veuve- intervient dans la conversation mais Zazie ne parvient pas à en savoir plus.

Tout à coup, certains anciens voyageurs du car qui descendent cette fois-ci d'un taxi se jettent sur Gabriel pour le récupérer. Ils le font monter de force dans leur véhicule. Un flic cherche à intervenir mais sans succès. Finalement, la veuve et Zazie décident d'aller le récupérer à la Sainte-Chapelle. Le sergent s'appelle Trouscaillon et la veuve madame Mouaque.

 

 

 

 

 

Published by Everina - dans Romans du XXème
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 15:52

 

Chap. V

Zazie raconte : son père, alors qu'il était ivre et se croyant seul dans l'appartement a voulu abuser d'elle mais sa mère qui se cachait dans le placard en est sortie et lui a fendu le crâne. Plus tard, le charcutier a aussi voulu abuser de l'enfant, du coup, sa mère l'a quitté. Depuis, elle s'est trouvée un autre Jules à Paris et c'est pour ça que Zazie est gardée par son oncle Gabriel, aves lui "elle ne risque rien".

Le type lui demande pourquoi elle pleurait sur le banc et si elle est perdue. Zazie, agacée, se sauve mais le type la rattrape. Elle crie au satyre, mais lui réplique en criant au vol. Finalement, le satyre reconduit Zazie chez elle. Elle est maintenant persuadée que le satyre est un flic ( à cause d'un oubli de pébroque).

Marceline se jette dans les bras de Zazie, Gabriel et le flic s'installent pour boire un verre. Ce dernier nie être un flic. Zazie et Marceline s'en vont. Le type accuse Gabriel d'être un proxénète. Il lui demande ce qu'il fait la nuit. Gabriel lui indique qu'il n'est pas veilleur de nuit mais artiste, plus précisément, danseuse de charme.

 

Chap. VI

 

Marceline et Zazie sont dans l'autre pièce. Marceline entend leur conversation mais affirme le contraire à sa nièce. L'homme continue de demander à Gabriel s'il est homosexuel et l'autre répond que non car sinon il ne serait pas marié. Pendant ce temps, Zazie enfile son jean et est très satisfaite par sa nouvelle tenue. L'homme se rend compte que son paquet a disparu. Zazie entre dans la pièce dans laquelle se trouvent les deux hommes et demande à Gabriel de mettre l'intrus dehors. Il n'ose pas car c'est un policier. Ce dernier veut des renseignements sur Marceline. Gabriel l'attrape par le col et le jette dehors.

L'homme s'est maintenant installé au bistrot pour prendre un remontant. Gabriel y va aussi. Les deux hommes continuent à se chamailler.

 

Chap. VII

 

Gridoux, Charles et Gabriel se mettent à table pour déjeuner. Gridoux pose de nombreuses questions sur l'inconnu. Puis, Mado dresse un portrait de Charles : elle est agacée par l'intérêt qu'il porte au courrier du coeur. Gridoux la conseille puis retourne dans sa cordonnerie. L'homme lui demande un lacet. Le cordonnier n'est pas coopératif. L'homme revient sur l'homosexualité de Gabriel. Gridoux dément.

Puis l'homme dit qu'il ne sait rien sur lui-même, qu'il s'est perdu. Il ne sait même pas son nom, ni son âge. Puis il s'en va.

Gabriel et Zazie montent dans le vieux taxi.

Published by Everina - dans Romans du XXème
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 19:48

 

Chap I

 

Gabriel se trouve dans une gare parisienne. Après une altercation avec un voyageur au sujet des odeurs nauséabondes, Zazie, sa nièce arrive par le train. Elle est accompagnée de sa mère, Jeanne Lalochère. Elle doit rester jusqu'au surlendemain car sa mère est occupée par son "Jules".

Zazie veut à tout prix prendre le métro mais elle est très déçue lorsqu'elle apprend que les "employés aux pinces perforantes" sont en grève.

Charles, le beau-frère de Gabriel, les attend dans son "tac". Commence alors une visite guidée de Paris : le Panthéon (mais ils ne sont pas d'accord sur le nom à donner au bâtiment, est-ce la gare de Lyon (?), Les Invalides (La caserne de Reuilly?). Mais Zazie reste obsédée par l'idée d'aller dans le métro

Ils s'arrêtent au tabac du coin et se retrouvent autour d'une table pour boire un verre. Zazie veut un Cacocalo mais il n'y en a pas. Son oncle se lève et va lui en chercher un dans le bar voisin : "Les enfants, suffit de les comprendre".

 

Chap. II

 

Ils arrivent devant la maison de Gabriel. Charles descend les marches qui mènent au café restaurant situé au sous-sol La Cave. Rapidement, Mado Ptits Pieds et Turandot n'apprécient pas la présence de Zazie d'autant que Charles leur dit qu'elle ne cesse d'employer des gros mots.

Tous s'installent à table pour le dîner. Zazie leur annonce qu'elle veut être institutrice (pour martyriser les enfants) mais quand elle entend qu'un jour il n'y aura plus d'instits, elle décide de devenir astronaute "pour faire chier les Martiens". Elle va se coucher. Turandot le proprio redit que la présence de Zazie ne lui plaît pas.

Les adultes se chamaillent et Gabriel donne un coup de poing sur la table qui se renverse. Zazie est réveillée et se lève. Turandot reste fâchée par Zazie quand il l'entend parler avec ses incessants "mon cul".

A la fin du chapitre, Marceline ( femme de Gabriel), alors que son mari s'en va, lui indique qu'il a oublié son rouge à lèvres ( il s'était déjà fait les ongles dans la soirée).

( à suivre ... )

 

 

Published by Everina - dans Romans du XXème
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 18:23

 

Roman publié en 1932 par François Mauriac (1885-1970)

 

Ce roman est principalement constitué d'une lettre rédigée par un vieil homme, peu de temps avant sa mort, et destinée à sa femme. Le vieillard, Louis, a nourri une forte rancune à l'égard de sa femme et de ses enfants. Pour se venger d'eux, il a décidé de les déshériter ( il possède une grande fortune). Sa lettre est une sorte de confession qui lui permet de justifier sa décision.

Louis possède une propriété familiale près de Bordeaux. Différentes informations sont données au lecteur sur ce personnage au fur et à mesure de la lecture de la lettre : délaissé par sa femme Isabelle peu de temps après son mariage, il a consacré la plus grande partie de sa vie à sa carrière d'avocat. Il a eu peu de relations avec ses enfants, excepté avec sa fille Marie qui malheureusement est décédée suite à une maladie alors qu'elle avait une dizaine d'années. Il s'est aussi attaché à son neveu qui lui est décédé sur le front pendant la guerre de 1914-1918.

Pour ne pas laisser sa fortune aux membres de sa famille qu'il juge hypocrites et uniquement intéressés par ses biens, il met en place un stratagème : c'est son fils illégitime Robert ( enfant qu'il a eu lors d'une relation extra-conjugale il y a une vingtaine d'années lorsqu'il était en déplacement à Paris) qu'il choisit pour recevoir son héritage. Il fait le voyage pour le rencontrer à Paris mais ce dernier le déçoit beaucoup : il le trouve peu malin, d'autant qu'il le surprend en pleine conversation avec ses enfants légitimes dans une église parisienne. Ces derniers sont en train de le manipuler pour déjouer les plans de leur père. Alors qu'il est toujours à Paris, Louis apprend par télégramme que sa femme est décédée. Il est assez bouleversé par cette nouvelle et regrette de ne pas avoir été prévenu à temps pour passer de derniers moments avec elle.

Une fois rentré dans la demeure familiale, il n'est plus intéressé par ce combats contre ses futurs héritiers et, épuisé, il renonce finalement à toute stratégie et décide de laisser l'héritage revenir à ses enfants légitimes ( et par extension à ses petits enfants). Une pension est aussi prévue pour son fils Robert.

En fait, il ne s'attendait pas à ce que sa femme meurt si rapidement et avant lui et cette nouvelle le transforme profondément. Un jour, il est victime d'un malaise cardiaque et meurt alors qu'il est en train de rédiger sa longue lettre. Il a compris entre temps que de nombreux malentendus ont parasité ses relations avec ceux de sa famille -y compris sa femme.

 

Published by Everina - dans Romans du XXème
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 16:08

Ce roman écrit par un indien, Aravind Adiga, a obtenu le Man Booker Prize en 2008 et c'est à mon avis une récompense justifiée. Bien sûr on pense à "Slumdog Millionnaire", parce que c'est aussi une peinture au vitriol de l'Inde d'aujourd'hui, moins spectaculaire mais encore plus forte et surtout plus pessimiste. Le tigre blanc, c'est Balram, surnommé ainsi par son maître à cause de son intelligence exceptionnelle. Mais il est né dans une famille pauvre, au bord des rives noirâtres et polluées du Gange (la mythologie du fleuve en prend pour son grade), et il doit quitter l'école pour travailler. A travers l'histoire de  son héros, l'auteur dénonce violemment le système familial et social indien,qui conduit à enfermer les individus dans une prison dont il est quasiment impossible de sortir. C'est pourtant ce que Balram va tenter de faire, en quittant sa province (qu'il appelle "Les Ténèbres") pour rejoindre Delhi, où il réussit à se faire embaucher comme chauffeur de maître. La découverte de cette "shining India"  arrogante et corrompue conduira le "tigre blanc" vers un destin... que je vous laisse découvrir. L'écriture est directe, sans fioritures, parfaitement adaptée au propos. C'est un livre auquel on repense souvent après l'avoir refermé.

3225459224_6d4d9d173c.jpg

Published by Sylvie - dans Romans du XXème
commenter cet article
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 14:14

Aperçu de la page “Martin Eden de Jack London, présentation et résumé complet” :

Roman largement autobiographique qui aborde les thèmes de l'écriture littéraire, de l'ascension sociale due à un travail acharné et de l'amour passionné d'un homme pour une femme appartenant à une…

Lire la page “Martin Eden de Jack London, présentation et résumé complet”

Published by Everina - dans Romans du XXème
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 17:27

ll faut absolument lire ou relire les romans de Marcel Aymé, écrivain majeur et mal connu. Uranus, par exemple, qui est à mon avis un de ses meilleurs livres. On est à Blémont, bourgade provinciale, quelques mois après la Libération. Une partie de la ville a été détruite, et les familles doivent s'entasser à plusieurs dans le même appartement, tandis que les cours ont lieu dans les cafés. C'est ainsi que Leopold, ancien lutteur de foire qui ne dépasse  jamais ses 12 litres de blanc par jour, découvre Racine et la malheureuse Andromaque. Emporté par sa passion, il se découvre poète :

LEOPOLD

Passez-moi Astyanax, on va filer en douce

Attendons pas d'avoir les poulets à nos trousses.

ANDROMAQUE

Mon Dieu, c'est-il possible. Enfin voilà un homme !

Voulez-vous du vin blanc ou voulez-vous du rhum ?

Cependant l'ambiance est aux intrigues et aux règlements de comptes : les communistes usent de leur influence, les anciens pétainistes rasent les murs, tandis que les trafiquants enrichis blanchissent leur argent en achetant des Picasso. L'ingénieur Archambaud doit loger Gaigneux, militant communiste, et le professeur Watrin, dont les nuits terrifiantes expliquent le titre du livre. Dans l'appartement déjà surpeuplé, il va bientôt falloir cacher Maxime Loin, ancien collabo...

Il n'y a pas de héros chez Marcel Aymé, pas non plus de salauds absolus, rien que de pauvres bougres qui se débattent comme ils peuvent avec leur condition humaine. Son regard est profondément pessimiste et désenchanté, mais il s'accompagne aussi de tendresse et d'un humour ravageur, le tout dans une langue classique d'une grande fluidité.

Uranus a été adapté au cinéma il y a quelques années, avec Depardieu dans le rôle de Léopold et Noiret dans celui de Watrin. C'était un bon film, fidèle au livre, quoique moins puissant que lui.


Published by Sylvie - dans Romans du XXème
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 09:30

enfant-de-sable.jpgCe roman a été publié en 1985. C'est un récit inspiré d'un fait divers authentique : un couple nayant pas d'héritier mâle décident d'élever sa huitième fille, prénommée Ahmed, comme si elle était un garçon.

Le roman La Nuit sacrée relate la même histoire mais sous un point de vue différent : celui d'Ahmed qui est devenu vieux (ou vieille) et qui prend la parole pour livrer sa version propre des événement. La vraie?

 

 

 

 

 

Résumé des premiers chapitres...

Un homme s'est retiré dans sa chambre. Son but est de "faire le propre dans le grand cahier où il consignait tout, son journal intime". Au trentième jour de sa retraite, il meurt.

Un conteur, assis sur une natte, sort le journal que l'homme a laissé après sa mort. Il annonce qu'il contient un secret. Il propose à ceux qui l'écoutent de revenir le lendemain (chap.1).

Le conteur prévient que l'écoute de cette histoire sera un voyage comprenant des épreuves. Puis, il commence...

Un jeudi, Ahmed naît. Sept filles sont déjà arrivées avant lui et leur père vit cette absence de garçons comme une malédiction et une humiliation. Un jour, il a une idée " L'enfant à naître sera un mâle même si c'est une fille!". Il annonce cette idée à sa femme et scelle le pacte avec elle. Lalla Radhia, la sage-femme est complice.

Une fille naît, elle annoncée garçon : "Il avait bien vu une fille, mais croyait fermement que c'était un garçon" (chap.2).

L'enfant est baptisée et sa naissance est annoncée dans le journal. Il grandit, est faussement circoncis et accompagne sa mère au bain maure. Ses seins qui apparaissent sont bandés et l'adolescente écrit : "Ce destin-là avait l'avantage d'être original et plein de risques" (chap. 3).

Le roman se poursuit et des extraits du journal intime d'Ahmed sont donnés : il y exprime sa souffrance et ses interrogation concernant son mensonge...

Plus il-elle grandit, plus sa vie se complique et est synonyme de douleur...

Published by Everina - dans Romans du XXème
commenter cet article

Profil

  • Everina
  • J'adore lire... Je dévore une soixantaine de livres par an, surtout des romans. Je lis des classiques français, des textes actuels et de la littérature anglo-saxonne.
J'aimerais partager mes coups de coeur, mes lectures du moment, mes résumés..
  • J'adore lire... Je dévore une soixantaine de livres par an, surtout des romans. Je lis des classiques français, des textes actuels et de la littérature anglo-saxonne. J'aimerais partager mes coups de coeur, mes lectures du moment, mes résumés..

La liste de Léo, 10 ans

ete-2009-257.jpgLéo est en CM2. Ce qu'il préfère lire, ce sont les ouvrages documentaires. Les techniques, il adore... Cependant, de temps en temps, il se plonge dans un roman. Ah oui,j'oubliais, il adore lire et relire les Tom Tom et Nana.


En ce moment son livre préféré, c'est Comprendre comment ça marche aux éditions  NATHAN.images-copie-2

Il a lu aussi un roman policier : Gare au carnage, Amédée Petipotage, écrit par Jean-Loup Crépeau.
images-copie-3

images-copie-23.jpg

Petit roman portable de Rachel Hausfater et Yaël Hassan: C'est l'histoire -en quelques dizaines de pages- de Chloé qui perd son  portable. Quelqu'un le ramasse et nous voilà en train de suivre le parcours du téléphone...
Ce texte est un dialogue très rythmé entre différents personnages. Il est très facile à lire, le vocabulaire y est très actuel ( un peu comme le téléphone). Et il n'y a aucune description. Impossible de le lâcher avant que Chloé ait enfin retrouvé son objet préféré et indispensable... Lecture-plaisir garantie...
images-copie-57.jpg
En ce moment, il lit La Sixième de Suzie Morgenstern et c'est d'actualité car il ne reste que quelques mois avant de faire le grand saut...

Rechercher

La liste de Roméo, 15 ans

Roméo vient d'eete-2009-137.jpgntrer en seconde en septembre. Ce n'est pas un gros bosseur mais il est passionné par le 7ème art. Alors, au lieu de lire, il préfère regarder des films. je peux vous dire qu'il en a vu! et qu'il en voit encore et encore... Son genre préféré, cest le film d'horreur, d'ailleurs, il adore aussi en tourner. Il imagine des scénarios terribles dans lesquels il met son entourage à contribution. Chacun des membres de la famille a droit à son rôle. Quant aux lieux de tournage... ils dépendent de l'endroit où on se trouve. En Bretagne, dans l'Aveyron, à la maison. Ses films, ou au moins leur bande-annonce sont en ligne...
Heureusement, depuis peu, il se tourne vers d'autres genres...


Bon de temps en temps, il est bien obligé de lire, au moins pour le cours de français.

images-copie-9.jpg


Récemment, il a bien aimé Le Joueur d'échec de S. Zweig.
Il adore Le portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde. En plus, il a travaillé sur une adaptation cinématographique en classe...

images-copie-10.jpg

Actuellement, il lit ( de force, pour le lycée ) Les Souffrances du Jeune Werther de Goethe.

Oeuvre tout d'abord anonyme publiée en 1774 par un libraire en Allemagne. Ce récit par lettres fut un scandale, accusé de faire l'apologie du suicide.

Cela n'empêche par le succès du texte, en Allemagne d'abord puis au delà des frontières et Mme de Staël écrira que Werther a causé plus de suicides que la plus belle femme du monde...

Voir le résumé des toutes premières lettres...images-copie-45.jpg

 

Archives

La liste de Salomé, 16 mois...

img719.jpg

















UN LIVRE A LIRE ET A CHANTER

"L'était une petite poule grise ...
images-copie-4.jpg


images-copie-6.jpg
Mais aussi
Un petit livre cartonné...
"Oh! le petit chat!
images-copie-7.jpg
Bonjour, le petit chat!"



images-copie-8.jpg
Sans oublier

La Maison du Petit Chaperon rouge

(éd. Casterman)

"Dans la maison du petit chaperon rouge, le loup s'est déguisé en grand-mère, après l'avoir mangée..."

Des illustrations et un texte rigolos pour revisiter ce conte classique de Perrault.

animôme (l'école des loisirs)images-copie-44.jpg
"Moi c'est Gaston
le p'tit cochon
et j'ai la queue
en tire-bouchon
.
Plein de couleurs, un texte court de quatre vers associé à chaque dessin d'animal à la manière d'une comptine. L'ensemble est joyeux et chantant. Livre cartonné.
Salomé adore et nous le met souvent entre les mains...







ZOOM SUR... Mon coup de coeur

images-copie-46.jpg

images-copie-47.jpgLe mec de la tombe d'à côté
Roman suédois qui traduit en de nombreuses langues. C'est un grand succès, paraît-il ( source : les éditeurs ).
 Paru en 2009 chez Actes Sud. 7,5 euros. 253p.

En ce moment, je lis...


Gatsby le Magnifique

F. Scott Fitzgeraldimages-copie-41.jpg

Que lire au lycée?

Que lire quand on est élève de lycée?
Pas facile  de choisir un livre qui soit sympa et qui permette en même temps de se constituer une petite culture littéraire pour réussir les épreuves du bac.

Voici quelques idées de lectures... réparties en trois catégories :
- pour les "picoreurs",
- pour les "appétits modérés",
- pour les "boulimiques"...