Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 13:21

arlequin1Il s'agit d'une comédie en un acte et en prose, représentée pour la première fois lelundi 5 mars 1725.

SCENE I

Arlequin est le valet d'Iphicrate, tous deux sont rescapés d'un naufrage. Iphicrate a l'idée de chercher ceux qui ont eu le temps de se jeter de la chaloupe. Alors, il constate que lui et son valet se trouvent dans l'Ile au esclaves  ( = esclaves de la Grèce révoltée) dont la coutume est de tuer tous les maîtres qu'ils rencontrent ou de les  transformer en esclaves. Arlequin se met à être insolent avec son maître et se libère de son autorité, profitant des règles établies dans l'île.

SCENE II

Trivelin arrive et demande son nom à Arlequin. Ce dernier lui indique qu'il n'en a pas. Trivelin lui propose alors de prendre celui de son maître. Et d'expliquer leurs motivations : il s'agit de rendre les maîtres "sains, c'est-à-dire humains, raisonnables et généreux".

SCENE III

Trivelin s'adresse à Cléanthis, il lui demande de se présenter. Il s'agit d'une esclave qui est accompagnée de sa maîtresse Euphrosine. Cléanthis est plein de de colère contre sa maîtresse, elle est ensuite invitée à dresser son portrait alors qu'Euphrosine est à côté d'elle. L'autre doit tout entendre pour pouvoir en tirer des leçons. Elle est décrite comme étant égocentrique, vaniteuse et coquette.

SCENE IV

Restée seule avec Trivelin, Euphrosine refuse de reconnaître du vrai dans le portrait que sa domestique a dressé d'elle. Trivelin l'invite pourtant à le faire si elle souhaite être délivrée. Elle accepte.

SCENE V

Trivelin demande maintenant à Arlequin comment son maître se comportait avant d'arriver sur l'île. Le valet dresse le portrait d'un homme profiteur et plein de maîtresses. Puis, Trivelin demande à Iphicrate de reconnaître que le portrait qu'Arlequin a dressé de lui est juste.

SCENE VI

Arlequin et Cléanthis jouent une scène d'amour à la manière de leur maître. Puis Arlequin a une idée : il propose à Cléanthis de tomber amoureuse de son maître et lui de sa maîtresse. Cela leur offre la possibilité de sortir de l'esclavage.

SCENE VII

Cléanthis annonce à Euphrosine qu'Arlequin l'aime. Elle ne sait pas quoi faire de cet amour.

SCENE VIII

Arlequin fait la cour à Euphrosine. Celle-ci lui demande d'arrêter.

SCENE IX

Arlequin demande à Iphricate d'aimer la nouvelle Euphrosine ( Cléanthis). Le maître demande au valet de lui venir en aide et Arlequin accepte car il souhaite avoir un coeur meilleur que celui d'Iphricate. Il décide de reprendre le costume qui lui appartenait.

SCENE X

Cléanthis demande à Arlequin pourquoi il a repris son habit. Ce dernier lui explique et l'invite à faire de même. La maîtresse et la servante se réconcilient.

SCENE XI

Trivelin arrive et leur annonce qu'ils peuvent repartir à Athènes puisque les valets ont pardonné aux maîtres et que chacun a tiré les leçons de cette aventure.

10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 08:27
Pièce images-copie-52.jpgen 5 actes écrite après le Barbier de Seville.
Titre complet : La folle journée ou le mariage de Figoro.



AC
TE I
Figoro et Suzanne se trouvent dans la chambre qu'ils devront habiter après leur mariage. La jeune femme apprend à son futur époux que la pièce a été choisie par le Comte Almaviva parce qu'elle permet à ce dernier d'abuser de Suzanne si l'envie lui en prend.
Lorsque figaro apprend que le comte courtise sa femme - et bien d'autres - il décide de le piéger avec la complicité de Suzanne ( sc1). Il réfléchit à une stratégie qui lui fera gagner de l'argent tout en lui permettant de se venger. Bazile, maître à chanter, et qui a informé Suzanne des vues du comte, est aussi visé par la vengeance de Figoro. Le docteur Batholo arrive au château (sc 3). Il est accueilli par Marceline, femme de charge de Rosine, qui lui donne les dernières nouvelles : Rosine est négligée par son mari, et Marceline se plaint de don Bazile qui la courtise. Elle demande à Bartholo de l'aider à en épouser un autre : Figaro, même si c'est le jour de son mariage. Le docteur accepte voyant un moyen de se venger lui-même de Figaro qui a empêché son mariage avec Rosine et  lui a volé cent écus (sc4). Suzanne entre et entend Marceline dire qu'elle veut épouser Figaro. Elles échangent des paroles grinçantes et se disputent le barbier (sc 5) puis se séparent. Suzanne ne semble pas inquiète des intentions  de Marceline (sc6). Chérubin annonce à Suzanne que le comte l'a renvoyé du château. Il fait la cour à toutes les femmes qu'il approche : Fanchette (cousine de Suzanne), Suzon et Rosine ainsi que Marceline (sc7). Le comte entre ( Chérubin se cache )et déclare son amour à Suzanne qui refuse de l'écouter et lui demande de sortir. Ils entendent dehors don Bazile qui annonce qu'il va monter. Le comte se cache à la place de Chérubin qui, expulsé, va se blottir sur un fauteuil. Suzanne recouvre Chérubin d'une robe qu'elle apportait en entrant dans la pièce et se place devant le fauteuil (sc 8).

(à suivre)

7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 22:36
arlequin1.gif
 

Comédie en trois actes et en prose, représentée pour la première fois le 23 janvier 1730.

ACTE I
Sc1, Silvia et Lisette.
Silvia reproche à Lisette, sa femme de chambre, d'avoir dit à son père qu'elle était bien aise d'être mariée. Elle ajoute qu'un bon mari est difficile à trouver car sa beauté et sa bonne mine ne sont pas aussi importants que son bon caractère. De plus, il ne faut pas se fier à sa réputation pour le juger.
Sc2, Monsieur Orgon, Silvia, Lisette.
Monsieur orgon annonce à sa fille que Dorante, celui qu'elle doit épouser arrive. Il comprend que sa fille est réticente et lui explique que ce mariage n'aura lieu que si Dorante lui convient. Silvia a ensuite l'idée suivante et la soumet à son père : elle lui dit qu'elle pourrait échanger sa place avec celle de Lisette pour pouvoir examiner Dorante sans qu'il ne la connaisse. Le père accepte, trouve l'idée plaisante.
Sc 3, Mario, Monsieur Orgon, Silvia.
Mario, frère de Silvia, se félicite de son prochain mariage. Cette dernière ne s'attarde pas car elle doit s'occuper de ses affaires.
Sc 4, Monsieur Orgon, Mario.
Monsieur Orgon apprend à Mario que Dorante a décidé de venir déguisé : il va arriver "sous la figure de son valet qui , de son côté, fera le personnage du maître". Il souhaite ainsi mieux connaître sa promise. Monsieur orgon indique ensuite à Mario que sa soeur a eu la même idée. Il se demande s'il doit avertir Silvia. Mario lui conseille de n'avertir personne et de voir comment les choses vont évoluer.
Sc 5, Silvia, Monsieur Orgon, Mario.
Silvia demande à Mario comment il trouve son déguisement. Il lui rappelle que celui le valet de Dorante va être son égal. Ils entendent d'autres personnes arriver.
Sc 6, Dorante en valet, Monsieur Orgon, Silvia, Mario.
Silvia et Dorante, tous deux déguisés parlent ensemble. Il apparait rapidement que leur langage ne correspond pas à leur fonction ( tutoiement difficile et trop d'esprit dans leurs tournures).
Sc7, Silvia, Dorante.
Tous les deux sont étonnés par l'autre : Silvia trouve "le valet" moins sot que prévu; Dorante apprécie la physionomie de "la servante". Il la complimente. Elle lui demande d'avoir avec elle une relation amicale. Il lui répond que c'est impossible et il continue. A la fin de la scène, elle se demande comment elle a eu la bonté de l'écouter.
Sc 8, Dorante, Silvia, Arlequin.
Le niveau de langue utilisé par le valet déguisé est décalé: son langage est populaire "la belle", son attitude décalée. Sylvia s'en étonne.
Sc 9, Dorante, Arlequin.
Dorante reproche à Arlequin de ne pas se comporter selon ses instructions.
Sc 10, Monsieur Orgon, Dorante, Arlequin.
Arlequin continue de se comporter de manière décalée, non distinguée mais cette fois-ci, c'est lorsqu'il s'adresse à Monsieur orgon.



ACTE II

Sc1, Lisette, Monsieur orgon.

Lisette prévient Monsieur Orgon que Dorante est tombé amoureux d'elle et qu'il va bientôt se déclarer. Monsieur Orgon lui répond : "S'il vous aime tant qu'il vous épouse". Elle est très étonnée. Le père de Silvia demande ensuite à Lisette ce que pense sa fille de son prétedant. La servante lui répond que sa maîtresse rougit plutôt devant le valet de ce dernier.

Sc 2, Lisette, Arlequin, Monsieur Orgon.

Arlequin est heureux de retrouver la "merveilleuse dame" (Lisette). Monsieur Orgon les laisse.

Sc 3, Lisette, Arlequin.

Arlequin dit à Lisette à quel point il l'aime. Celle-ci joue à se montrer sceptique.

Sc 4, Dorante, Arlequin, Lisette.

Arlequin est insolent avec Dorante, il profite de son nouveau statut.

Sc 5, Arlequin, Lisette.

A la demande de Arlequin, Lisette lui déclare son amour. Il lui demande de promettre de l'aimer toujours "en dépit de toutes les fautes d'orthographe qu'(elle aura) faites sur (son) compte". Elle accepte en précisant qu'elle a plus d'intérêt à ce serment que lui.

Sc 6 Lisette, Arlequin, Silvia

Silvia demande à Lisette un entretien. Arlequin la renvoie profitant là-encore de son nouveau statut. La servante accepte finalement de parler à sa maîtresse.

Sc 7, Silvia, Lisette.

La maîtresse dit à sa servante que "Dorante" ne lui convient pas. Elle lui demande de l'aider : Lisette doit dire à cet homme qu'elle ne souhaite pas l'épouser. Lisette refuse en prétextant que Monsieur Orgon le lui a interdit. Silvia est perplexe. Elles évoquent ensuite "le valet" et Lisette trouve que sa maîtresse le défend avec beaucoup de vigueur. Cette dernière s'en défend.

Sc 8, Silvia, seule.

Elle s'offusque des impudences avec lesquelles les domestiques traitent leurs maîtres.

Sc 9, Dorante, Silvia.

Silvia commence par se montrer indifférente. Dorante lui annonce qu'il en est très malheureux. Elle reste inflexible ( en apparence). Il se jette à ses genoux. Monsieur Orgon et Mario entrent et le voient dans cette position.

Sc 10, Monsieur Orgon, Silvia, Dorante.

Elle lui déclare que s'il avait une autre condition elle l'aimerait. Monsieur Orgon se montre encourageant. Il dit à "Dorante" de parler à son maître avec plus de ménagement.

Sc 11, Silvia, Monsieur Orgon, Marion.

Silvia déclare qu'elle est lasse de son personnage et qu'elle a envie de se démasquer. Son père lui défend de la faire. Mario et ce dernier l'interrogent sur son humeur et sur ses jugements concernant Dorante et son valet. Sylvia se sent très mal et est très gênée d'avoir à rendre des comptes. Ils lui demandent d'attendre un peu avant de refuser "le valet".

Sc 12 Silvia, Dorante.

Dorante annonce à Sylvia qui il est et lui explique pourquoi il s'est déguisé. Sylvia est soulagée. Elle décide de lui cacher qui elle est. Elle lui dit ensuite qu'ils doivent chercher des moyens pour se tirer d'affaire.

Sc 13, Sylvia, Mario.

Mario dit à sa soeur qu'il veut la tirer des inquiétudes qui la touchent. Elle lui annonce la supercherie de Dorante. Il fait l'étonné. Elle lui fait part ensuite d'une idée qu'elle vient d'avoir : il doit feindre de l'aimer. Mario est inquiet pour la suite.

ACTE III

Sc1, Dorante, Arlequin.

Le valet demande à son maître s'il accepte qu'il épouse celle qu'il prend pour Silvia. Dorante accepte s'il le fait à visage découvert.

Sc 2, Dorante, Mario.

Mario informe Dorante qu'il est son rival : lui aussi aime Lisette. Il ajoute que cette dernière ne paraît pas sensible à l'amour que Mario lui porte.

Sc 3, Silvia, Dorante, Mario.

Mario chasse Dorante et lui interdit d'évoquer son amour pour "Lisette" à celle-ci.

Sc 4, Monsieur Orgon, Dorante, Silvia.

Silvia dit à son père qu'elle attend que Dorante lui demande sa main avant de retirer son déguisement. Elle se réjouit de la situation.

Sc 5, Monsieur Orgon, Silvia, Mario, Lisette.

Monsieur Orgon et Silvia accepte que Lisette épouse "Dorante" si elle lui indique qui elle est.

Sc 6, Lisette, Arlequin.

Ils annoncent l'un à l'autre qui ils sont vraiment. Tout se passe bien. Ils laissent leur maître dans l'erreur.

Sc 7, Dorante, Arlequin.

Arlequin annonce son prochain mariage à son maître qui n'en revient pas.

Sc 8, Dorante, Silvia.

Dorante annonce à Silvia qu'il part, il pense qu'elle ne l'aime pas. Finalement, il lui déclare qu'il aime quelque soient son rang social, sa naissance, sa fortune.

Sc 9, Monsieur Orgon , Silvia, Lisette, Arlequin, Mario.

Dorante apprend que Silvia avait eu la même idée que lui.







 

31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 11:08

Présentation de la pièce

 

Comédie en 4 actes et en prose. Lors de sa première représentation, elle comprenait 5 actes mais ce fut un échec. Beaumarchais remania alors le texte, en fit un nouveau découpage et le proposa en 4 actes. A partir de de ce moment, elle connut un succès important.

La pièce est précédée d'une "Lettre modérée sur la chute et la critique du Barbier de Séville"dans laquelle il répond avec humour aux critiques faites à sa pièce lors de sa première représentation.

Le sujet du barbier n'est pas neuf et il a déjà été traité dans le théâtre comique français au XVIIème siècle. On y retrouve l'influence directe de Molière : l'histoire des personnages de Beaumarchais ressemble à celle de L'Ecole des femmes. L'intrique du Barbier se résume en quelques lignes : Bartholo, un vieux médecin, a décidé d'épouser Rosine dont il est le tuteur. Celle-ci de son côté est courtisée et séduite par le Comte Almaviva. Ce dernier va tout faire pour se marier avec elle avec la complicité de Figaro, un de ses anciens valets qu'il a retrouvé alors qu'il guettait Rosine sous sa fenêtre.

Cependant cette pièce est originale à plusieurs titres. Tout d'abord, elle est la première d'une trilogie ( Le Barbier de Séville – Le Mariage de Figaro – La Mère coupable) dans laquelle on retrouve certains des personnages comme Figaro, Rosine ou le Comte. Ensuite, le Barbier Figaro est à lui seul très intéressant. Il ne ressemble pas aux autres valets de comédie : il a un passé et son caractère lui donne une certaine épaisseur, un peu à l'image d'un personnage de roman. Dans la pièce éponyme, c'est lui qui fait progresser l'action servant les intérêts du Comte sans en attendre de contre-partie. Enfin, dans cette même pièce, il est aussi le double de l'auteur : comme lui, il s'est essayé au théâtre et s'est frotté à la cabale, et comme lui, il peut diriger les personnages de théâtre : c'est ce qu'il fait dans la deuxième scène du premier acte lorsqu'il fait répéter son rôle de composition au comte Almaviva.

 

 

Résumé de la pièce.

 

L'action se déroule à Séville.

 

ACTE I

Le comte Almaviva est à Séville. Il guette Rosine, enfermée par son vieux tuteur, le médecin Bartholo. Arrive Figaro, ancien valet du Comte. Ce dernier depuis leur séparation a fait son chemin, il a pratiqué une multitude de métiers et est maintenant le barbier et l'apothicaire du vieux médecin.
Rosine paraît à sa fenêtre accompagnée de Bartholo. Elle tient dans la main les couplets de la Précaution Inutile, un drame à la mode. Elle laisse tomber le papier de ses mains, destiné au Comte.
Pendant que le vieil homme descendpour le récuperer, le papier est ramassé par le Comte. Bartholo comprend la ruse et ferme à clef la jalousie. Le Comte lit le papier ramassé: c'est un billet où Rosine demande à son mystérieux soupirant de se faire connaître.
Figaro comprend alors les desseins d'Almaviva et lui offre ses services. Le Comte lui raconte qu'il a rencontré cette jeune femme au Prado (promenade de Madrid), qu'il l'a recherchée pendant six mois et qu'il vient de retrouver sa trace à Séville. Figaro lui apprend qu'elle n'est pas mariée au docteur Bartholo: elle n'est que sa pupille. Le Comte, fou de joie, jure de la lui arracher. Figaro, locataire, barbier et apothicaire de Bartholo, a ses entrées dans la maison du docteur. Figaro élabore un plan: il mettra à mal toute la maisonnée par quelque médication, puis le Comte, déguisé en cavalier, se présentera chez Bartholo avec un billet de logement et jouera le soldat ivre pour endormir tout soupçon.
Figaro fait répéter son rôle à son ancien maître, quand Bartholo sort, se désolant de s'être laissé duper. Il est inquiet du retard d'un certain Bazile, chargé d'arranger son mariage avec Rosine pour le lendemain. Le Comte a tout entendu et se désespère. Figaro le rassure: Bazile n'a aucune envergure.
Rosine apparaît derrière sa jalousie. Figaro prête sa guitare à Almaviva, et le pousse à chanter une romance. Le Comte déclare son amour dans ses couplets improvisés, et révèle, pour la déplorer, son humble condition d'étudiant. Rosine chante son amour en réponse, mais doit interrompre brutalement le duo. Figaro rappelle son plan, puis part, chez Bartholo.

Acte II

Rosine écrit à Lindor, en se lamentant sur son sort. Figaro entre et lui fait part des sentiments de Lindor à son égard. Rosine, ravie, confie sa lettre à Figaro.
Bartholo entre dans la pièce. Figaro se cache dans le cabinet. Rosine, exaspérée par son tuteur, avoue avoir vu Figaro, ce qui accroît les soupçons de Bartholo. Rosine sort, irritée. Bazile vient informer le docteur que le comte Almaviva est en ville et qu'il sort tous les jours déguisé. Il suggère alors la calomnie comme solution efficace pour éloigner son ennemi. Bartholo veut accélérer les préparatifs de son mariage avec Rosine. Bazile lui demande plus d'argent en contrepartie.
Une fois qu'ils se sont entendus, Bartholo raccompagne Bazile jusqu'à la porte et la ferme à clef. Figaro, qui a tout entendu du cabinet, sort pour informer Rosine de l'imminence du terrible mariage. Il tente de la rassurer avant de s'esquiver. Bartholo, de retour, se livre à un dur interrogatoire pour faire avouer à sa pupille qu'elle a écrit une lettre.
Ses preuves: le doigt de Rosine taché d'encre, une feuille manquante sur son écritoire, la plume noire d'encre. Rosine multiplie maladroitement les mensonges. Bartholo, incrédule, va fermer sa porte à double tour. C'est alors que le Comte, déguisé en soldat, fait une entrée bruyante en feignant d'être ivre. Il tente en vain de donner une lettre à Rosine, mais Bartholo s'en aperçoit et la renvoie dans sa chambre.
Le Comte provoque Bartholo par des insolences, Rosine accourt et tente de les calmer. C'est alors qu'elle reconnaît Lindor. Le Comte présente son billet de logement pour la nuit, mais Bartholo est dispensé de loger des militaires... Après un difficile manège, le Comte parvient à donner sa lettre à Rosine, mais cela n'échappe pas à Bartholo. Le Comte sort. Bartholo veut récupérer le billet. Rosine prétend que c'est une lettre de son cousin et le met en colère pour gagner du temps.
Le tuteur va fermer sa porte pour éviter la fugue dont le menace Rosine. Juste le temps pour elle pour substituer la lettre avec celle de son cousin. Rosine, sauvée, feint un évanouissement. Le tuteur tombe dans le piège et en profite pour lire le billet. Il découvre qu'il s'agit bien d'une lettre du cousin de Rosine. Celle-ci accepte ses excuses et consent à la paix. Bartholo sort, et Rosine se désole car, dans sa lettre, Lindor lui recommandait la querelle ouverte avec son tuteur.

Acte III

Peu après, le comte se présente à nouveau chez Bartholo, cette fois déguisé en bachelier, Alonzo. Il prétend être le remplaçant de Don Bazile qui serait atteint d'une maladie.
Bartholo le croit. D'abord réticente, Rosine reconnaît Lindor et accepte une leçon de chant qui se transforme en duo d'amour. Arrive Figaro pour accomplir son office de barbier. Il renverse la vaisselle dans la cuisin afin de faire sortir Bartholo. Lindor annonce à Rosine qu'il a dû livrer sa lettre à Bartholo pour gagner sa confiance.
Quand Don Bazile fait irruption dans la maison, la supercherie menace d'être découverte. La police surgit dans la maison de Bartholo à cause du vacarme. Mais Don Bazile est mis à la porte... Alonzo a donc réussi à se débarrasser de Don Bazile.

Acte IV

Bartholo et Don Bazile s'accordent sur le mariage qui devra avoir lieu à minuit.
Mais le notaire est retenu par une ruse de Figaro qui feint le mariage d'une nièce. Bartholo apprend à Rosine que son bien-aimé Lindor est en vérité le messager du comte d'Almaviva, et il le prouve en lui montrant la lettre que Rosine lui a écrit le matin même.
Rosine est humiliée et promet sa main à Bartholo.
Dans la nuit, pourtant, Figaro et le comte montent dans l'appartement de Rosine et font entrer le notaire et Don Bazile après que le comte ait dévoilé sa véritable identité à Rosine, qui tombe sous le charme, désormais convaincue qu'Almaviva (Lindor) l'aime vraiment. Le mariage est signé juste quelques instants avant que Bartholo ne revienne à la maison. Don Bazile a signé en tant que témoin en échange d'une bourse bien pleine.

 

Profil

  • Everina
  • J'adore lire... Je dévore une soixantaine de livres par an, surtout des romans. Je lis des classiques français, des textes actuels et de la littérature anglo-saxonne.
J'aimerais partager mes coups de coeur, mes lectures du moment, mes résumés..
  • J'adore lire... Je dévore une soixantaine de livres par an, surtout des romans. Je lis des classiques français, des textes actuels et de la littérature anglo-saxonne. J'aimerais partager mes coups de coeur, mes lectures du moment, mes résumés..

La liste de Léo, 10 ans

ete-2009-257.jpgLéo est en CM2. Ce qu'il préfère lire, ce sont les ouvrages documentaires. Les techniques, il adore... Cependant, de temps en temps, il se plonge dans un roman. Ah oui,j'oubliais, il adore lire et relire les Tom Tom et Nana.


En ce moment son livre préféré, c'est Comprendre comment ça marche aux éditions  NATHAN.images-copie-2

Il a lu aussi un roman policier : Gare au carnage, Amédée Petipotage, écrit par Jean-Loup Crépeau.
images-copie-3

images-copie-23.jpg

Petit roman portable de Rachel Hausfater et Yaël Hassan: C'est l'histoire -en quelques dizaines de pages- de Chloé qui perd son  portable. Quelqu'un le ramasse et nous voilà en train de suivre le parcours du téléphone...
Ce texte est un dialogue très rythmé entre différents personnages. Il est très facile à lire, le vocabulaire y est très actuel ( un peu comme le téléphone). Et il n'y a aucune description. Impossible de le lâcher avant que Chloé ait enfin retrouvé son objet préféré et indispensable... Lecture-plaisir garantie...
images-copie-57.jpg
En ce moment, il lit La Sixième de Suzie Morgenstern et c'est d'actualité car il ne reste que quelques mois avant de faire le grand saut...

Rechercher

La liste de Roméo, 15 ans

Roméo vient d'eete-2009-137.jpgntrer en seconde en septembre. Ce n'est pas un gros bosseur mais il est passionné par le 7ème art. Alors, au lieu de lire, il préfère regarder des films. je peux vous dire qu'il en a vu! et qu'il en voit encore et encore... Son genre préféré, cest le film d'horreur, d'ailleurs, il adore aussi en tourner. Il imagine des scénarios terribles dans lesquels il met son entourage à contribution. Chacun des membres de la famille a droit à son rôle. Quant aux lieux de tournage... ils dépendent de l'endroit où on se trouve. En Bretagne, dans l'Aveyron, à la maison. Ses films, ou au moins leur bande-annonce sont en ligne...
Heureusement, depuis peu, il se tourne vers d'autres genres...


Bon de temps en temps, il est bien obligé de lire, au moins pour le cours de français.

images-copie-9.jpg


Récemment, il a bien aimé Le Joueur d'échec de S. Zweig.
Il adore Le portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde. En plus, il a travaillé sur une adaptation cinématographique en classe...

images-copie-10.jpg

Actuellement, il lit ( de force, pour le lycée ) Les Souffrances du Jeune Werther de Goethe.

Oeuvre tout d'abord anonyme publiée en 1774 par un libraire en Allemagne. Ce récit par lettres fut un scandale, accusé de faire l'apologie du suicide.

Cela n'empêche par le succès du texte, en Allemagne d'abord puis au delà des frontières et Mme de Staël écrira que Werther a causé plus de suicides que la plus belle femme du monde...

Voir le résumé des toutes premières lettres...images-copie-45.jpg

 

Archives

La liste de Salomé, 16 mois...

img719.jpg

















UN LIVRE A LIRE ET A CHANTER

"L'était une petite poule grise ...
images-copie-4.jpg


images-copie-6.jpg
Mais aussi
Un petit livre cartonné...
"Oh! le petit chat!
images-copie-7.jpg
Bonjour, le petit chat!"



images-copie-8.jpg
Sans oublier

La Maison du Petit Chaperon rouge

(éd. Casterman)

"Dans la maison du petit chaperon rouge, le loup s'est déguisé en grand-mère, après l'avoir mangée..."

Des illustrations et un texte rigolos pour revisiter ce conte classique de Perrault.

animôme (l'école des loisirs)images-copie-44.jpg
"Moi c'est Gaston
le p'tit cochon
et j'ai la queue
en tire-bouchon
.
Plein de couleurs, un texte court de quatre vers associé à chaque dessin d'animal à la manière d'une comptine. L'ensemble est joyeux et chantant. Livre cartonné.
Salomé adore et nous le met souvent entre les mains...







ZOOM SUR... Mon coup de coeur

images-copie-46.jpg

images-copie-47.jpgLe mec de la tombe d'à côté
Roman suédois qui traduit en de nombreuses langues. C'est un grand succès, paraît-il ( source : les éditeurs ).
 Paru en 2009 chez Actes Sud. 7,5 euros. 253p.

En ce moment, je lis...


Gatsby le Magnifique

F. Scott Fitzgeraldimages-copie-41.jpg

Que lire au lycée?

Que lire quand on est élève de lycée?
Pas facile  de choisir un livre qui soit sympa et qui permette en même temps de se constituer une petite culture littéraire pour réussir les épreuves du bac.

Voici quelques idées de lectures... réparties en trois catégories :
- pour les "picoreurs",
- pour les "appétits modérés",
- pour les "boulimiques"...