Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumés d'oeuvres et listes de lecture...

Voici la liste des oeuvres que je lis, compulse, résume. Pour les lycéens et les profs, j'ai décidé de partager mes résumés et mes présentations des grands classiques de la littérature (principalement française). Voici aussi des listes destinées à ceux qui ne savent pas quoi conseiller à leurs enfants ou ados, pour qui la lecture est une tâche difficile...

La ferme des animaux, Orwell. Résumé détaillé et complet par chapitre.

Présentation

ORWELL-LA-FERME-DES-ANIMAUXCe court récit (150p. dans l'édition folio) est un apologue écrit par George Orwell et publié en 1945 (1947 pour la traduction française). Dans cette fable politique, l'auteur imagine que les animaux d'une ferme anglaise se liguent contre les humains pour mettre en place une nouvelle société qu'ils dirigent eux-mêmes...


 

 

Résumé

CHAPITRE I

Mr et Mrs Jones sont propriétaire d'une ferme en Angleterre. Une nuit, alors que le fermier vient de se coucher, les animaux de la ferme se réunissent dans la grange à l'initiative du cochon Sage l'Ancien. Sont présents :

-Filou,  un chien;

-Fleur et Constance, deux chiennes;

-Malabar et Douce, des chevaux de trait;

-Edmée, la chèvre blanche;

-Benjamin, l'âne;

-Lubie, une autre jument;

-La chatte.

Le cochon a fait un rêve la nuit précédente qui a été pour lui une révélation : l'homme est l'ennemi de tous les animaux et il faut se débarrasser de lui. Il annonce que tous les animaux sont égaux et qu'ils doivent s'unir pour se débarrasser de celui qui les exploite.

En signe de ralliement, tous chantent à l'unisson un chant partisan. Le vacarme réveille le fermier qui tire avec sa carabine en direction de la grange.

Les animaux se séparent, regagnent leur habitat et sombrent dans la sommeil.

CHAPITRE II

Trois nuits plus tard, Sage l'Ancien s'éteint. Napoléon, Boule de Neige et Brille-Babil, trois autres cochons sont à l'origine d'un nouveau système philosophique : l'Animalisme. Il a pour fondements les enseignements de Sage l'Ancien.

Tous les trois prêchent la bonne parole auprès des autres animaux mais se heurtent tout d'abord aux oppositions des uns et des autres. Par exemple, Moïse le corbeau évoque la montagne de Sucrandi, métaphore du Paradis; l'ensemble de son discours est une parodie de la parole religieuse.

Un jour, les circonstances permettent le soulèvement des animaux. Mr Jones s'est mis à boire de plus en plus et ce sont les ouvriers agricoles qui doivent s'occuper des animaux de la ferme. Or, ceux-ci sont négligents et les animaux qui n'ont rien à manger s'échappent en quête de nourriture. Les ouvriers et Mr Jones les fouettent mais les affamés se soulèvent et se jettent sur leurs bourreaux. Les hommes prennent la fuite précipitamment, et Mrs Jones qui a assisté à la scène s'en va aussi. Les animaux se retrouvent seuls dans la ferme. Ils détruisent tout ce qui est en rapport avec l'homme, sauf l'habitation des fermiers qu'ils décident de transformer en musée.

Les cochons annoncent aux autres qu'ils savent lire ( ils ont appris tout seuls à partir d'un livre récupéré dans les ordures des Jones). Ils rebaptisent la ferme : elle ne s'appelle plus "Ferme  du Manoir" mais "Ferme des  animaux". Ils inscrivent aussi sur le mur les 7 commandements qu'ils ont établis au terme de trois mois d'études.

Les vaches ne se sentent pas bien car personne ne peut les traire. Les cochons s'occupent alors de cette tâche et laisse le lait de côté, n'ayant pas dire ce qu'ils allaient en faire.

Le soir de ce jour-là, le lait disparaît.

CHAPITRE III

Les animaux s'occupent du foin sous la direction des cochons : leur récolte est plus précoce et plus abondante que celle des hommes. Les animaux sont heureux, mangent à leur faim et parviennent à résoudre les problèmes qui se posent à eux, même si quelques animaux semblent être moins volontaires que d'autres ( la chatte ou l'âne par exemple).

Quant à Boule de Neige et Napoléon, ils sont sans arrêt en désaccord.

Des commissions créées par Boule de Neige permettent d'éduquer les animaux. Des cours de lecture sont proposés à tous. Cependant les 7 commandements sont résumés par une maxime dans un souci de simplification : " Quatrepattes, oui! Deuxpattes, non!"

Napoléon décide de s'occuper de le formation des jeunes et il prend en charge les neufs chiots de Constance et Fleur.

Le mystère de la disparition du lait est élucidé : cet ingrédient est mélangé chaque jour à la pâtée des cochons. Les dirigeants s'approprient aussi les pommes et disent aux autres qu'ils le font, non par égoïsme, mais pour soigner leur santé ( ces aliments sont indispensables au régime alimentaire du cochon).

CHAPITRE IV

L'hymne révolutionnaire de la ferme des animaux se répand dans les fermes des environs. Les humains tremblent.

Jones, accompagné des exploitants des deux fermes voisines, Mr Pilkington et Mr Frederick, armés, décident de se rapproprier la ferme dirigée par les animaux. Mais ces derniers se sont préparés à cette éventualité et parviennent à chasser les hommes. Cependant, un mouton est tué et Boule de Neige est blessé. Un palefrenier blessé parvient à s'échapper.

Les animaux victorieux chantent leur hymne et ils créent des médailles militaires pour récompenser les meilleurs combattants. Cette bataille est appelée "Bataille de l'étable".

CHAPITRE V

Un jour d'hiver, Lubie, la jument, disparaît. Peu avant, il a été aperçus en compagnie d'un homme et, un peu plus tard, Douce avait trouvé du sucre et des rubans cachés sous la paille de son box.

L'hiver est long et rigoureux.

Les cochons deviennent les décideurs politiques mais Napoléon et Boule de Neige s'opposent sur tous les sujets. Boule de Neige est notamment persuadé de l'importance du développement des techniques. Il cherche à construire un moulin à vent alors que Napoléon est contre.

Alors que Boule de Neige tente de persuader les autres du bien fondé de son projet, la ferme est envahie par neuf molosses qui viennent attaquer les animaux. Ils poursuivent Boule de Neige qui s'enfuit. Tous comprennent que ce sont les 9 chiots de Napoléon qui ont grandi et qu'il a dressé. Ce dernier annonce que dorénavant les débats publics sont abolis et qu'il devient le président. Les autres acceptent, poussés par un argument de poids : tout vaut mieux que le retour de Jones.

Leur réunion du dimanche est désormais ritualisée : les animaux doivent saluer le drapeau puis défiler devant le crâne de Sage l'Ancien, exposé à tous. Ils ne s'assoient plus et Napoléon se place sur une estrade, face à eux. Ce dernier annonce que, finalement, il faut construire le moulin et tous se préparent à effectuer ce travail long et difficile.

CHAPITRE VI

Les mois passent et les cochons travaillent de plus en plus- y compris les dimanches.

Un jour, Napoléon leur indique qu'il y a des intérêts à avoir quelques rapports avec les hommes, notamment pour faire un peu de commerce ( d'oeufs de poule par exemple). Les animaux sont un peu inquiets d'entendre cela car cela va à l'encontre des principes de la Ferme des animaux, mais ils se résignent, d'autant que Brille-Babil se charge de les apaiser. Mr Whymper est leur intermédiaire.

Rapidement, les animaux sont fiers de constater qu'un cochon donne des ordres à un deuxpattes.

Les cochons s'établissent dans la maison d'habitation de la ferme et s'accordent de nouveaux privilèges ( ils dorment dans les lits). Brille-Babil se charge de convaincre les autres du bien-fondé de ces décisions.

Les animaux travaillent de plus en plus.

En novembre, un forte tempête s'abat sur la ferme. Les animaux découvrent leur moulin détruit. Napoléon accuse Boule de Neige et décrète sa condamnation à mort. Immédiatement, ils décident aussi de reconstruire l'édifice.

CHAPITRE VII

L'hiver est dur et les animaux subissent les conditions météorologiques. La construction du moulin est difficile et ils ont faim. Cependant, ils ne veulent pas que les hommes apprennent leurs difficultés et devant eux, ils font bonne figure.

Puis, Napoléon décide de livrer des oeufs aux humains en échange de provisions. Dans un premier temps, les poules s'y opposent mais elles sont obligées d'obéir.

Parallèlement et selon Napoléon, Boule de Neige devient le responsable de tous les mots de la ferme. Il est même accusé d'avoir été un espion de Jones dès le début. Au début, les animaux ont du mal à y croire mais ils se laissent persuader par le président, d'autant que, là encore, Brille-Babil argumente dans ce sens. Enfin, Napoléon déclare que des traîtres se cachent parmi eux.  Ils les désigne et les fait avouer sous la terreur. Ils sont exécutés.

Après cet épisode, les animaux sont désappointés. Douce, nostalgique, chante "Bêtes d'Angleterre" mais ce chant est immédiatement interdit.

CHAPITRE VIII

Les animaux travaillent encore plus dur. Napoléon fait de moins en moins d'apparitions publiques. Il devient un chef vénéré aux privilèges multiples et il est entouré d'une garde rapprochée.

Une grande animosité contre Frederick se développe au sein de la ferme des animaux. Des complots menés par Boule de Neige sont déjoués.

Au jour dit, le moulin est terminé. Puis, Napoléon les réunit pour annoncer qu'il a vendu du bois à Frederick. Le nouvel ennemi devient l'autre fermier voisin, Pilkington. Frederick est réhabilité. Mais on constate que les billets de banque avec lesquels il a acheté le bois sont des faux. Napoléon, enragé, prononce sa condamnation à mort.

Le lendemain, la ferme est attaquée par les hommes de Frederick et les animaux sont en difficulté. Leur moulin est détruit. Cependant, ils finissent par remporter le combat mais nombre d'entre eux sont blessés. Les animaux sont anéantis par les destructions matérielles et les dégâts tandis que les cochons soutiennent qu'ils ont gagné. Quelques nuits plus tard, ils fêtent grandement leur victoire, aidés par une caisse de whisky qu'ils ont découverte. Brille-Babil annonce aux autres que Napoléon se meurt mais il apparaît que c'est une fausse alerte. Il ordonne la production d'orge et un des commandements est modifié : la consommation d'alcool n'est plus interdite, elle doit juste être faite sans excès.

CHAPITRE IX

Malabar, un des animaux les plus travailleurs, souhaite participer à reconstruction du moulin alors qu'il vieillit et qu'il a été blessé dans la récente bataille.

L'hiver est très rigoureux et seuls les cochons et les chiens mangent correctement, d'autant que de nombreuses naissances ont eu lieu. Brille-Babil se charge de remonter le moral de tous en diffusant la bonne parole des dirigeants. Les cochons ont de plus en plus de privilèges. L'écart se creuse entre leur mode de vie et celui des autres animaux. Leur vie est rythmée par les cérémonies militaires.

En avril, Napoléon se fait élire président (il est le seul candidat).

Tous les animaux travaillent énormément, particulièrement Malabar. Un jour, il fait un malaise. Napoléon prend les dispositions pour le faire soigner à l'hôpital de Willington. L'animal est embarqué dans un fourgon. Mais Benjamin constate que celui qui est venu le chercher n'a d'autre objectif que de l'emmener à l'abattoir.

Trois jours plus tard, Brille-Babil annonce aux animaux que Malabar est mort à l'hôpital et décrit ses derniers instants avec beaucoup de détails. Il annonce que l'idée qui circulait à propos de son départ pour l'abattoir est fausse. Les autres le croit.

Le soir, les cochons organisent un banquet. Une rentrée d'argent a eu lieu car ils se sont procuré une caisse de whisky.

CHAPITRE X

Les années ont passé. Tous -ou presque- ont oublié le temps de Jones. La ferme s'est enrichie mais seuls les dirigeants en profitent (ils sont devenus bien gras), les autres ont leur vie rythmée par un travail dur et éprouvant.

Un soir, Napoléon et ses compères apparaissent sur leurs deux pattes. Les moutons, manipulés par Brille-Babil, entonnent un nouveau slogan :   

" Quatrepattes, bon! Deuxpattes, mieux!"

et sur le mur figure une nouvelle devise:

" TOUS LES ANIMAUX SONT EGAUX MAIS CERTAINS SONT PLUS EGAUX QUE D'AUTRES"

Napoléon a définitivement adopté un comportement humain et dirige les animaux au fouet. Il est ouvertement en relation avec les hommes. Mr Pilkington est invité à la ferme et il prononce un discours d'amitié. Napoléon le relaie en abolissant toutes les règles établies dans les premiers temps de la Ferme des animaux. La ferme est d'ailleurs rebaptisée "Ferme du manoir".

Les autres animaux constatent que les cochons sont devenus des hommes!

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Everina

J'adore lire... Je dévore une soixantaine de livres par an, surtout des romans. Je lis des classiques français, des textes actuels et de la littérature anglo-saxonne. J'aimerais partager mes coups de coeur, mes lectures du moment, mes résumés..
Voir le profil de Everina sur le portail Overblog