Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumés d'oeuvres et listes de lecture...

Voici la liste des oeuvres que je lis, compulse, résume. Pour les lycéens et les profs, j'ai décidé de partager mes résumés et mes présentations des grands classiques de la littérature (principalement française). Voici aussi des listes destinées à ceux qui ne savent pas quoi conseiller à leurs enfants ou ados, pour qui la lecture est une tâche difficile...

Un parricide, Maupassant, résumé détaillé rigoureux.

Nouvelle publiée en 1882 dans Les contes du jour et de la nuit.

La nouvelle s'ouvre par une scène qui se déroule au tribunal : Georges Louis dit Le Bourgeois, exerçant la profession de menuisier, est accusé du meurtre d'un couple de deux mondains, plus tout jeunes, retrouvés enlacés dans la  rivière près de Chatou. Il ne nie pas les faits et justifie son acte en répétant : "Je les ai tués parce que j'ai voulu les tuer". Lavocat a choisi de plaider la folie.

Mais l'homme prend finalement la parole pour expliquer les circonstances de son crime. Enfant, il a été abandonné car sa mère s'est retrouvée enceinte lors d'une relation adultère alors qu'elle était jeune mariée. Des années plus tard, deux ans avant le crime, son père entre chez lui pour lui confier des travaux de menuiserie. Puis, l'homme prend l'habitude de venir régulièrement. Un an plus tard, il amène sa femme qui dans un premier temps, se comporte étrangement.

Georges décide de se renseigner et comprend que les mystérieux visiteurs sont ses parents naturels. Sa mère, devenue veuve, s'est mariée avec son père biologique. Un soir, elle lui indique qu'elle lui veut du bien. Elle précise qu'elle a été mariée contre son gré et qu'elle ne veut pas qu'il lui arrive la même chose. Elle lui propose sa dot. Il a la confirmation de ses soupçons. Cependant, le couple nie être ses parents. Ils sortent et Georges les suit. C'est à ce moment qu'il commet le crime.

Il commet ainsi un double parricide fortuit, dû à la violence de ses émotions et aux circonstances. Enfant abandonné et avide d'être reconnu par ses parents biologiques, il est plein de dépit et de colère devant leur rejet apeuré. Il agit en état de légitime défense en tuant son père ( qui l'a attaqué et pointe un revolver sur lui) et pris de panique en tuant sa mère. Il ne s'agit pas ici de vengeance même s'il en veut à ses parents de lui avoir permis de venir au monde.

Le narrateur précise à la fin de la nouvelle que l'affaire est reportée à la session suivante, suite à la révélation du menuisier.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Everina

J'adore lire... Je dévore une soixantaine de livres par an, surtout des romans. Je lis des classiques français, des textes actuels et de la littérature anglo-saxonne. J'aimerais partager mes coups de coeur, mes lectures du moment, mes résumés..
Voir le profil de Everina sur le portail Overblog

Commenter cet article